Votre navigateur est obsolète.

Afin de pouvoir utiliser toutes les fonctionnalités de notre site, veuillez procéder à une mise à jour de votre browser.

Drainage agricole

Les fondamentaux du drainage agricole

Le drainage agricole assure le maintien ou l’amélioration du rendement des terres agricoles par évacuation des eaux. Elle permet la mécanisation de l’agriculture et augmente la rentabilité des exploitations.

Définition
Le mot « drainage » vient de l’anglais et signifie communément « évacuation, captage, écoulement ». Si l’on fait abstraction du sens médical du terme, le drainage correspond à la mise en place de drains souterrains artificiels, avec ou sans canalisations, pour évacuer l’eau en excès. Le drainage de surface avec tubes sont les termes employés pour désigner la pose systématique dans le sol de canalisations d’évacuation des eaux. Tel que nous l’entendons, le drainage agricole est toujours un drainage de surface par tubes.

 

Signification
L’objectif du drainage consiste à améliorer le bilan hydrologique du sol sur un site donné. Le drainage est surtout utilisé dans l’agriculture, mais il protège aussi l’habitat, les sites industriels, récréatifs ou sportifs, les voies de circulation ainsi que les bâtiments. Il crée et structure l’espace de vie. Le drainage comme partie intégrante de l’évacuation des eaux augmente non seulement les rendements mais élimine également les difficultés d’exploitation, contribue à la conservation des sols et permet une agriculture mécanisée, incontournable à ce jour. Le sol est une ressource non reproductible. En revanche, la population mondiale continue d’augmenter rapidement, tout comme la demande de nourriture produite sur ce sol.

Mode de fonctionnement
Un système de drainage agricole est constitué d’un tube d’aspiration et d’un collecteur. L’eau pénètre dans les tubes d’aspiration par des fentes pratiquées dans la paroi du tube. Les tubes aspirent véritablement l’eau. L’eau s’écoule ensuite vers les collecteurs en fonction du dénivelé. Ceux-ci acheminent l’eau recueillie vers le plan d’eau ou vers le milieu récepteur.

Historique

Les Babyloniens avaient déjà recours au drainage. Depuis lors, l’art du drainage ou l’amélioration du régime d’eau dans le sol a été continuellement développé. Une évolution lente qui a connu une véritable révolution dans les années 60.

Le drainage – presque aussi ancien que l’humanité
Le drainage était un procédé déjà connu dans l’Antiquité. Déjà à l’époque, une exploitation plus intensive de la terre était avantageuse. Les premiers conduits en terre cuite, précurseurs des tubes de drainage actuels, sont apparus à Babylone vers 2000 av. J.-C. Les systèmes de drainage ont été provisoirement oubliés au Moyen-Âge. Ce n’est qu’à l’époque moderne que de nouveaux systèmes de drainage en bois, fascines et pierres (gravier) sont apparus en Angleterre vers 1650, ainsi qu’en Écosse et en Allemagne avec des tuiles faîtières. En 1755, un écrit sur le drainage des marais est publié en Écosse. Le principe du drainage n’a guère changé au fil du temps. Des fosses souterraines viennent s’ajouter aux tranchées ouvertes. Au XVIIIe siècle, les systèmes de drainage à ciel ouvert sont en grande partie remplacés par des systèmes de drainage à canalisations. L’invention vers 1840 en Angleterre de la presse à tubes de drainage en argile accélère le développement du drainage en Europe. Les années suivantes voient le développement des tubes de drainage en argile cuite fabriqués à la machine dans le cadre d’essais agricoles et de génie rural sur le terrain et d’expériences menées sur les sols. Vers 1940 commence le développement de machines pour le drainage par canalisations. Au départ, l’accent est mis sur l’excavation mécanique. La construction du fond de fossé de drainage et le remblayage subséquent restent un travail manuel. Après 1950, les machines de drainage sont de plus en plus utilisées pour la pose des canalisations. À la fin des années 50, on fait de plus en plus souvent appel aux tubes en plastique fendus à paroi lisse, plus légers, plus durables et plus rapides à poser.

Les années 60 – naissance d’une idée
Dans les années 60, la naissance en Allemagne de FF-drain révolutionne le domaine du drainage ! L’inventeur de la première charrue mécanique pour la pose des tubes de drainage a découvert le tube extrudé sans fin pour installations électriques de FRÄNKISCHE, déjà connu à l’époque, ce qui a donné naissance au tube jaune FF-drain. Avec le premier tube de drainage extrudé sans fin, annelé, flexible et en PVC-U, FRÄNKISCHE fait figure de pionnier et redéfinit la technique du drainage. C’est le début d’une « success story » sans précédent qui sert de référence jusqu’à nos jours pour d’autres innovations. Il suffit de parler de « tube de drainage » pour immédiatement penser au « tuyau jaune ». En plus de la longueur de couronne, c’est sa flexibilité qui fait de ce tube un produit d’exception, véritable jalon en termes de pose. Avec ce tube plastique flexible et fendu, FRÄNKISCHE introduit un changement fondamental dans la technique de drainage et crée les conditions préalables à une pose continue et surtout plus économique des canalisations de drainage.

Normes et directives

Les principales directives en matière de drainage agricole sont la DIN 1185 et la DIN 1187. Par ailleurs, il existe une littérature technique abondante sur ce sujet qui mérite l’attention, notamment les « Instructions de drainage de surface » du Prof. Dr. Eggelsmann.

DIN 1185 (décembre 2015)
« Drainage - régulation du régime de l’eau du sol par drainage par canalisation enterrée, drainage sans tuyau et amélioration du sous- sol ». La norme DIN 1185 comprend trois parties et s’applique aux procédés de régulation du bilan hydrologique du sol par drainage des terres agricoles.

DIN 1187 (novembre 1982)
Tubes de drainage en polychlorure de vinyle non plastifié (PVC dur) - dimensions, spécifications, essais. Le domaine d’application de cette norme recouvre les tubes de drainage annelés (flexibles) et lisses (en barres) en polychlorure de vinyle non plastifié (PVC dur), principalement utilisés pour réguler le régime de l’eau du sol conformément à la DIN 1185.

« Instructions de drainage – agriculture, génie civil, aménagement des espaces verts » du Prof. Dr. Rudolf Eggelsmann
Paru en 1973, cet ouvrage est considéré comme une référence de la littérature spécialisée dans ce sujet. Eggelsmann fait un tour d’horizon quasiment exhaustif de la littérature allemande, mais aussi d’une partie de la littérature étrangère, axée sur les progrès obtenus par amélioration des sols dans le domaine de l’équilibre hydrique. Ainsi, le professionnel du drainage dispose pour la première fois d’un récapitulatif de toutes les questions relatives au drainage. Les « Instructions de drainage » contiennent tous les principes pratiques nécessaires à la planification, à la conception, à la construction et à l’exploitation des systèmes de drainage.

Vidéos

Téléchargements

Si vous avez des questions sur Drainage agricole?

C’est avec plaisir que nous vous répondrons. Veuillez utiliser pour cela notre formulaire de contact.

Quelle est la somme de 2 et 9 ?